Poste 11. Rue du village

La rue du Village s’ouvre à vous. Le coup d’oeil est splendide entre la rue pavée et les maisons de bois, fleuries à souhait en été.

   Plan du Parcours Historique de Grimentz

Le fleurissement du village poursuit une ancienne tradition, qui remonte officiellement à 1831, lorsque les habitants, après avoir construit leur nouvelle église, décident de la décorer. Cette tradition donne lieu, chaque année, au prix des balcons fleuris, dont le résultat était donné le 16 août, jour de la Saint-Théodule, fête patronale, jusqu’en 2010. Depuis 2011, il est communiqué le 15 août.

Au passage, admirez la fontaine du boulanger. Juste après le restaurant, sur votre gauche, observez l’ancienne porte avec son encadrement en plein cintre, l’arc en demi-cercle au-dessus de la porte, dont la pierre centrale est datée de 1510. Cet encadrement a été réalisé avec de la pierre de cargneule de Moiry (Basset de Lona), certainement ramenée au village à dos de mulet.

Tout en poursuivant le long de la rue, remarquez les maisons, dont la plupart datent des XVIIe et XVIIIe siècles. Elles ont toutes les mêmes caractéristiques : des poutres de mélèze brunies par le soleil et différentes étapes de construction. On agrandissait en fonction des besoins, au fur et à mesure que la famille augmentait. Des familles nombreuses vivaient dans de petits logements. Par exemple, une famille d’onze personnes (les parents, leurs huit enfants nés entre 1917 et 1931 et le grand-père) vivait dans un logement composé de deux chambres et d’une cuisine.

 

Prochain poste

Poursuivez jusqu’à la place du Chaudron, qui se trouve à droite de la rue du Village. Au passage, observez la fontaine couverte située à gauche.