Poste 7. Raccard

Ce raccard, le deuxième à gauche, avec la base en pierre, nous permet d’observer une construction typique liée à l’économie paysanne d’autrefois. Il était destiné au stockage des céréales. Sa construction particulière permettait d’éviter que les rongeurs n’accèdent aux céréales.

   Plan du Parcours Historique de Chandolin

 

Il est constitué d’une base en pierre, utilisée comme cave, et d’une partie en bois surélevée par des piliers en bois sur lesquels sont placées de grandes pierres plates.

Sa construction est très proche de celle du grenier. Ce dernier est bâti plus solidement, avec des parois dont les poutres sont mieux travaillées et positionnées pour éviter que l’air ne circule entre une poutre et l’autre, parce qu’il servait au stockage des provisions alimentaires.

Vous êtes au coeur du vieux village de Chandolin, constitué de maisons paysannes, de granges-écuries, de cabanons à outils et de raccards. Les édifices étaient construits en grande partie en bois de mélèze, réputé pour ses caractéristiques de dureté et d’imperméabilité. Vous pouvez découvrir des techniques de construction très anciennes telles que l’empilement horizontal des poutres, taillées à la hache et assemblées dans les angles, ainsi que le système de maintien de l’équilibre par une poutre transversale, au milieu, qui a la fonction de tirant.

 

Prochain poste

Poursuivez jusqu’au four banal situé à gauche de la rue.