A faire en été > Sport et loisirs > Nature > Sentiers didactiques > Parcours Historiques > Parcours historique d'Ayer > Poste 5. Place du Sombévilla

Poste 5. Place du Sombévilla

Ce lieu est idéal pour observer la configuration du village et ses quartiers, mélange d’habitations et de bâtiments agricoles, tels que les raccards, les greniers, les granges écuries. Le bois régnait en maître dans ces villages de montagne.

   Plan du Parcours Historique d'Ayer

 

Le village d’Ayer est un bel exemple de « village serré », où on a rassemblé le plus possible les bâtisses pour épargner le terrain. Les champs situés aux alentours du village servaient à la culture de céréales (seigle, orge, blé), de fèves et de pommes de terre.

Depuis les années 1960, de nouvelles habitations ont été construites, surtout en dehors du village. C’est pourquoi le centre a gardé son aspect d’autrefois.

Les maisons montrent souvent plusieurs étapes de construction. En bois de mélèze, elles sont en général plus hautes que larges, pour épargner le terrain. Elles sont presque toutes dépourvues de balcons, car ces derniers étaient inutiles. Chaque maison avait plusieurs propriétaires, en principe un par étage. La cave était creusée directement dans la terre.

En suivant cet itinéraire, remarquez l’architecture sommaire, mais solide, des bâtiments : les poutres coupées à la hache, les échelles taillées dans la masse.

Les granges-écuries, assez petites, étaient généralement situées à proximité des prés, mais on les trouve aussi dans le village.

 

Prochain poste

Suivez la ruelle et, au passage, observez l’ensemble de raccards situé dans le virage, à droite. Traversez la route communale et longez le chemin jusqu’à la prochaine route. Tournez à droite et suivez la rue de la Boucherie jusqu’au prochain poste.