A faire en été > Sport et loisirs > Nature > Sentiers didactiques > Parcours Historiques > Parcours historique de Saint-Jean > Poste 19. Oratoire Saint-Felix

Poste 19. Oratoire Saint-Felix

L’oratoire Saint-Félix, construit en 1711, appartient à la Confrérie Saint-Félix, qui est composée de trente-cinq membres, descendants de ses fondateurs, la transmission se faisant de père en fils.

Plan du Parcours Historique de St-Jean

Il est difficile de situer avec exactitude la date d’origine de la Confrérie Saint-Félix. Son secrétaire, en 1959, aurait fait référence au XIVesiècle. Pendant 300 ans, chaque village du Valais dut fournir un certain contingent de mercenaires pour servir les rois d’Espagne, de Naples ou de France. De fait, les hommes d’Anniviers furent, ainsi que d’autres Valaisans, engagés en France comme mercenaires du roi.

Ils ne revenaient pas tous. Certains moururent, d’autres furent faits prisonniers. Or, cette année-là, ceux de Saint-Jean seraient tous revenus vivants. Après avoir touché leur solde, ils allèrent s’incliner sur le tombeau de saint Félix, à Cerfroid en France. Afin de remercier et obtenir grâces et faveurs, ils achetèrent la statue du saint qu’ils firent expédier jusqu’à Saint-Jean par la diligence postale. Pour accueillir dignement saint Félix, on construisit l’oratoire.

En 1996, la statue de saint Félix, retrouvée par terre en 84 morceaux, a été entièrement recollée.

 

Prochain poste

D’après nos amis... cela fait bien longtemps que la France ne recrute plus de mercenaires à Saint-Jean...
Tournons le dos à l’oratoire et avançons de quelques mètres. La maison de la Tour se trouve à gauche de la route qui va en direc- tion de la chapelle Saint-Jean-Baptiste.