A faire en été > Sport et loisirs > Sentiers didactiques > Parcours Historiques > Parcours historique de Vissoie > Poste 14. Oratoire de la confrérie des Florey

Poste 14. Oratoire de la confrérie des Florey

Jusqu’au début du XXe siècle, à l’emplacement de la statue de saint Georges, il y avait un petit oratoire de quartier qui servait de reposoir, lors de la procession de la Fête-Dieu.

   Plan du Parcours Historique de Vissoie

Il était appelé « oratoire des Florey », même s’il n’appartenait pas à la famille Florey, parce qu’il était adossé au mur de base, côté sud, du bâtiment connu comme « maison des Florey ». Une société, appelée en patois « Tsapellèt-a di Florey » (petite chapelle des Florey), dont les habitants du quartier faisaient partie, avait pour mission d’entretenir l’oratoire et de le garnir de fleurs pour la solennité de la Fête-Dieu. Comme toutes les sociétés anniviardes d’antan, elle avait sa vigne à Sierre, une cave au village et une salle pour les réunions. Vers 1901, la société fut dissoute et l’oratoire démoli. Puis la vigne, la cave ainsi que la salle furent vendues. Ces renseignements proviennent de Guillaume Florey (1894 – 1984) qui fut, enfant déjà, l’un des derniers ayants droit de la société et qui assista à la séance décidant de sa dissolution. 

En 1981, un nouvel oratoire, dédié à saint Georges, fut construit au même endroit par des descendants des familles Florey d’Anniviers en souvenir de celui d’autrefois. À cette occasion une nouvelle société vit le jour sous le nom de « Confrérie de l’oratoire des Florey ». Mais, à son tour, elle fut dissoute en 2010 et l’oratoire, ainsi que le capital de la société, furent légués à la Société du village de Vissoie.

Voir www.notrehistoire.ch (« Oratoire des Florey », deux documents : l’un sonore, l’autre écrit).

 

Prochain poste

Suivez la ruelle en direction de la route de Zinal. La Maison du boulanger Epiney est un grand bâtiment en maçonnerie de trois étages.