A faire en été > Sport et loisirs > Nature > Sentiers didactiques > Parcours Historiques > Parcours historique d'Ayer > Poste 4. Maison bourgeoisiale

Poste 4. Maison bourgeoisiale

Suite à la réunification des communautés d’Ayer et de Mission (1798), en 1799, le bâtiment qui abrite la Maison bourgeoisiale d’Ayer a été rehaussé et agrandi. Elle était la maison de communauté. « Bourgeois » désigne une personne originaire de l’endroit (du bourg). Les premières traces de la Bourgeoisie d’Ayer remonteraient à 1327.

   Plan du Parcours Historique d'Ayer

 

Le bâtiment se compose de trois niveaux. Au dernier niveau se trouve la salle de réunion, dotée d’un fourneau en pierre ollaire de 1799, sur lequel figurent les armoiries d’Ayer, de Cuimey, de Mission et de Zinal. Le mobilier intérieur est riche de quelques tableaux, ainsi que d’images pieuses et historiques.

Au deuxième niveau, autrefois, il y avait une salle d’école. Les élèves d’Ayer intégrèrent l’école centralisée d’Anniviers à Vissoie, en 1973. De 1974 à 1976, la salle fut occupée par un atelier d’horlogerie avec quinze employés travaillant sur place et une dizaine chez eux. Aujourd’hui, elle sert de bureau pour la Bourgeoisie.

Le premier niveau est occupé par la cave bourgeoisiale. La Bourgeoisie possède des forêts (645 hectares) et des vignes (1 hectare) au-dessus de Sierre, avec plusieurs plants. Le vin est servi sur demande, lors de réceptions. Le vin du Glacier, produit du plant de vigne dénommé « rèze », est un blanc qui était conservé dans les tonneaux des caves des villages de la vallée. A la cave sont alignées les channes offertes par les bourgeois exerçant des fonctions publiques à la bourgeoisie, à la commune et au canton.

Sur la paroi ouest, au-dessus du troisième niveau se trouve la patte du dernier ours tué en 1870. Observez la poutre qui a été coupée lors de l’agrandissement des fenêtres.

Sur la paroi est se trouve une fresque au mortier lissé, réalisé par Alfred Wicky, en 1959.

L’inscription sur la paroi nord est reproduite et traduite sur une plaquette : « Ayer et Mission ont construit cet édifice. Maintenant les deux sont unis en un seul coeur. La paix féconde nos champs ; nos greniers regorgent de moissons et nos caves comme un lac, s’emplissent de doux nectar. Que Dieu tout-puissant bénisse notre fraternité, la Bourgeoisie d’Ayer ».

Autrefois, près de la Maison bourgeoisiale, il y avait une chapelle dédiée à saint Marc. Après la construction de l’église, dès 1930, elle fut utilisée comme dépôt du matériel d’extinction des incendies. En 1956, lors des travaux d’élargissement de la place, elle fut démolie. Le retable de l’autel, qui porte la date 1753, se trouve dans la chapelle Sainte-Anne de Niouc.

 

Prochain poste 

Prenez la route qui longe le bâtiment à droite et tournez tout de suite sur votre gauche. Suivez cette rue jusqu’à la place qui domine le village.

 

A l’intérieur du virage, à gauche, le bâtiment rénové abritait, dès 1950, deux salles de classe, pour les filles et les garçons. A quelques mètres, observez la maison à gauche de la route. Elle porte la date de 1620 et présente des façades particulières, typiques de la région de Loèche.