Poste 9. Grange-écurie

Ce type de bâtiment combine les fonctions de l’écurie (étable) servant à l’abri et aux soins du bétail, et de la grange où est stocké le foin pour l’affouragement des bêtes durant les nombreux mois sans possibilité de pâture.

  Plan du Parcours Historique de St-Luc

Ces constructions, extrêmement nombreuses jadis, étaient situées, soit autour des villages, soit dans les régions de pâture. Dans le premier cas, elles étaient serrées, proches des maisons et appartenaient en principe à un seul propriétaire. Dans le deuxième cas, elles étaient très disséminées et, parfois, en copropriété.

La réalisation d’une grange-écurie supposait la construction d’une écurie, soit en madriers posés sur un petit mur en pierres sèches, ou alors en maçonnerie, comme pour les caves. L’accès de l’écurie était situé de face ou de côté, selon le terrain, et celui de la grange à l’arrière, le plus souvent. La grange était construite en madriers horizontaux, assemblés aux angles. Les madriers étaient grossièrement équarris et assemblés afin de laisser d’étroits passages qui assuraient une aération constante.

 

Prochain poste

Pour atteindre le prochain poste, continuez sur la ruelle de Fond-Villa, sur environ 20 m, et arrêtez-vous près du bassin, au début de l’ancien chemin muletier Saint-Luc-Vissoie.

Observez les nombreuses granges-écuries qui se trouvent le long de cet itinéraire.