Poste 17. Grange-écurie

Cette écurie était destinée autrefois aux vaches. L’écurie des vaches était en général assez petite, sa surface variait de 20 à 25 m2. Elle pouvait abriter une dizaine de bêtes.

Plan du Parcours Historique de Pinsec

Autrefois, les vaches de la race d’Hérens étaient plus petites qu’aujourd’hui. Milan, reine en 1944, pesait 500 kg, tandis que Pinson, reine dans les années 2000, pesait 750 - 800 kg.

Le plafond de l’écurie était assez bas, ce qui obligeait le paysan à travailler, cinq heures par jour, le dos courbé.
Les mots « étable » et « ferme » ne sont apparus dans la vallée que dans les années 1970.

La grange, construite au-dessus de l’écurie, contenait le foin nécessaire pour affourager le bétail pendant vingt-cinq jours. Le foin était transporté dans la grange, à dos d’homme, en passant par le toit auquel on accédait grâce à une planche.

Une centaine de granges-écuries étaient réparties sur le territoire agricole de Pinsec, de la Navisence jusqu’aux mayens, situés à une heure de marche du village.

Lors de la fenaison, dès quatre heures du matin, les paysans partaient en file indienne avec la faux, le râteau et la fourche, sur les sentiers les conduisant au-dessus du village. En novembre et en décembre, c’est avec le falot-tempête qu’ils partaient du village à la même heure pour aller affourager le bétail, foulant à leurs pieds, certains matins, trente à quarante centimètres de neige, tombée durant la nuit.

 

Profitez de la vue panoramique sur toute la vallée depuis le banc qui se trouve un peu plus bas.