Poste 11. Four à pain

Ce four, qui date de 1800, a été restauré en 1997, après 50 ans d’arrêt. Un tremblement de terre le mit hors service en 1946.

   Plan du Parcours Historique de Fang

 

C’est ainsi que les habitants du village cessèrent de faire leur pain. A cette époque, les villages de montagne se vidaient de leur population. A cause de l’abandon progressif des cultures, les familles n’avaient plus assez de farine pour faire leur pain et elles prirent l’habitude de se ravitailler à Vissoie.

Autrefois, on faisait du pain trois fois par année. Le jour de la fabrication du pain, le four était allumé à l’aube et gardé chaud toute la journée. Devenus très durs et secs, après des mois de stockage, les pains étaient coupés à la hache, puis trempés dans du café, du lait ou du vin, pour être consommés.

Chaque année, à la fête patronale, le four est allumé pour cuire pas moins de deux cents pains. Derrière le four banal, il y avait jadis un parc à chèvres. Du premier mai au premier novembre, les enfants s’occupaient des trente à quarante chèvres de Fang.

 

Prochain poste

Le laboratoire d’apiculture est situé à quelques mètres en aval du chemin.