Poste 8. Coin à Georges

Ces objets ont été conservés par la famille Théophile Savioz et exposés ici par Georges Claivaz. Ils étaient utilisés pour les différents travaux de la campagne et de la maison. De cette collection font partie également plusieurs chaussures et formes en bois provenant de l’atelier de cordonnerie de Georges.

  Plan du Parcours Historique de La Combaz-Cuimey


A droite, on voit des souliers militaires à clous datant de 1950 et des chaussures de ski. De gauche à droite, vous pouvez observer une ancienne lessiveuse à bois et les outils servant à touiller la lessive.

Parmi les outils destinés aux travaux de l’écurie et aux soins des animaux sont exposés : une sonnette de vache, une clochette de chèvre et une muselière qui empêchait le veau de manger de la paille et de téter sa mère. La lanterne à pétrole guidait le paysan à la tombée de la nuit ou avant l’aube, de la maison à l’écurie. Il l’accrochait au plafond pour éclairer l’écurie pendant la traite et le « gouvernage » des bêtes.

Parmi les outils servant aux travaux des champs, on peut remarquer une grande luge à bras qui était utilisée, en été, pour le transport du foin et, en hiver, pour celui du bois. La brouette servait à transporter des petites charges et aussi pour les travaux de construction. La faucille était bien utile au paysan pour couper l’herbe au bord des bisses et dans les coins inaccessibles à la faux. Les fidèles compagnons de la faux étaient le «covi» et sa pierre à aiguiser. Le «covi» est un petit récipient en bois que le paysan accrochait à sa ceinture. Dans le « covi », il y avait de l’eau où était plongée la pierre à aiguiser.

 

Prochain poste

Suivez le chemin sur 10 mètres environ.