Poste 13. Chapelle Saint-Nicolas

La chapelle de Cuimey est dédiée à saint Nicolas. Cet édifice, à l’origine un oratoire, a été décrit en tant que chapelle dès 1954. Sa construction remonte au début du XVIIIe siècle. Le clocheton en bois, typiquement anniviard, abrite une seule cloche.

  Plan du Parcours Historique de La Combaz-Cuimey


La place centrale de l’autel est occupée par la statue de saint Nicolas, en évêque mitré et ganté. Il porte un livre sur lequel on voit les trois pommes d’or qui, selon la légende, lui auraient permis de doter trois jeunes filles pauvres, destinées sinon à la prostitution. La statue tient dans sa main droite une crosse.

Les statues de l’autel, à deux registres, qui entourent saint Nicolas, n’ont pas gardé leur ordre d’origine : saint Pierre, saint Félix (inscription), saint Jacques Majeur (inscription), saint Jean-Baptiste (peau de bête), sainte Catherine (roue) et sainte Euphémie (deux lions).

En dehors de l’autel, on voit les plus grandes statues de saint François d’Assise, saint Joseph avec l’Enfant Jésus et sainte Thérèse, ainsi qu’une figure en plâtre.

L’autel est décoré de peintures imitant le marbre. Remarquez les mains en bois qui servent de porte-cierges. Une grille simple en fer forgé protège le retable de l’autel et les statues.

La chapelle de Cuimey est un bel exemple du patrimoine religieux de la vallée, aussi bien par sa situation que par son architecture et son mobilier.

Observez l’encoche sur le mur extérieur, antérieure à 1912, qui permettait le passage des chars, entre la chapelle et une maison. Cette dernière fut reconstruite plus haut, lors de la création de la route actuelle.

Les deux caves situées sous la chapelle appartiennent à la Société de Cuimey dont les statuts sont issus d’anciens règlements de 1879.

 

Prochain poste

Depuis la chapelle, vous pouvez observer le prochain poste situé de l’autre côté de la route.