A faire en été > Sport et loisirs > Sentiers didactiques > Parcours Historiques > Parcours historique de Zinal > Poste 6. Chapelle Saint-Barthélémy

Poste 6. Chapelle Saint-Barthélémy

La chapelle, dite «anglaise» pour son style néo-gothique anglais, fut inaugurée en 1900. Elle est dédiée à saint Barthélémy, patron de Zinal, qui est censé protéger le village et ses habitants des incendies et des cataclysmes naturels.

  Plan du Parcours Historique de Zinal

Elle remplaça une chapelle, située à proximité et orientée différemment, qui aurait existé à partir de 1515. «Tout près de l’hôtel, au-delà d’une pelouse en pente douce, au bord du chemin, s’élève une chapelle, une petite chapelle blanche; la façade en est crépie depuis bien des années déjà, mais elle a conservé une virginale blancheur; seulement sous l’effort du temps, son petit clocher se disloque et penche, la croix s’incline et bientôt va tomber.» (Emile Javelle, 1872)

La nouvelle chapelle, véritable petite église, fut édifiée au moment où la vocation touristique de Zinal était en plein essor.

Sur la façade, une plaque commémore son inauguration, tandis qu’une deuxième honore la mémoire de Joachim Tabin, décédé au Zinalrothorn en 1899.

A l’intérieur, la grande peinture murale qui représente le Jugement dernier a été réalisée par Alfredo Cini en 1948. Cini a peint également les quatorze stations du chemin de croix qui datent de 1952.

Dans le chœur subsiste l’autel d’origine avec son retable néogothique où figure, au-dessus du tabernacle, une peinture de l’apôtre Barthélémy tenant dans la main droite le couteau avec lequel il aurait été écorché vif.

Les vitraux sont l’œuvre de l’artiste anniviard Roger Theytaz, qui réalisa ceux du chœur, en 1984 et ceux de sainte Anne et saint Théodule, en 1986. Les vitraux de saint Jean-Baptiste et sainte Euphémie ont été réalisés en 2014, grâce au don de Marie-Thérèse Theytaz, dite « Chouquette » (1932 – 2011). Les vitraux représentent les saints patrons des quatre anciennes communes d’Ayer, Vissoie, Grimentz et Saint-Jean, dont sont issus les membres de la Société de Zinal.

A la sortie de la chapelle, remarquez le mur où se réunissaient les guides de Zinal, une trentaine vers 1930, en attente des clients des Hôtels des Diablons et Durand.

 

Prochain poste

Revenez vers l’Hôtel du Besso. Le prochain poste est la maison située dans le virage à gauche.