A faire en été > Sport et loisirs > Nature > Sentiers didactiques > Parcours Historiques > Parcours historique d'Ayer > Poste 10. Cordonnerie Daniel

Poste 10. Cordonnerie Daniel

L’ancienne scierie, construite au XVIIIe siècle, fonctionnait grâce à l’énergie hydraulique. C’est l’eau du torrent qui entraînait le mouvement de la roue, puis la scie. En 1952, elle fut remplacée par une scierie dont le fonctionnement était assuré par l’énergie électrique. Le bâtiment fut démonté en 1995, lors de l’élargissement de la route. Il fut reconstruit en respectant l’orientation de la plus ancienne scierie et est utilisé actuellement comme musée.

   Plan du Parcours Historique d'Ayer

 

La scierie appartenait à la Bourgeoisie d’Ayer, qui pouvait ainsi exploiter les forêts de sa propriété, en produisant du bois de feu, des poutres et des lames pour la construction. La sciure était utilisée comme litière pour les écuries.

Ce petit musée, qui abrite aujourd’hui les outils et les appareils ayant appartenu à Daniel Melly (1919 – 2002), fut créé grâce aux dons de sa famille, en 2008.

Autrefois, à une époque où l’argent était rare et la population marchait sans cesse entre la plaine et la montagne, les chaussures s’usaient jusqu’au bout. Des cordonniers ambulants proposaient leurs services de village en village. Puis, des habitants apprirent le métier et l’exercèrent comme activité accessoire. Daniel Melly fit la tentative d’en faire son métier, en 1936 (CFC en 1947).

Toutes les différentes étapes de la confection d’une chaussure sont ici présentées. Les formes de bois servant à créer les pointures, les machines à coudre et différents outils. Avant l’arrivée des machines, toutes les opérations étaient exécutées à la main, de la semelle aux lacets. On découpait la forme de la semelle dans une pièce de cuir qui était assouplie dans l’eau. Puis, on la martelait pour lui donner la rigidité nécessaire. Les semelles des chaussures de montagne étaient dotées de clous.

La place est dédiée au jumelage entre l’ancienne commune d’Ayer et Montferrier-sur-Lez (France), conclu en 1999. L’ancienne pompe à eau, située à proximité, servait pour lutter contre les incendies, avant 1900.

 


Le Parcours historique d’Ayer se termine ici, mais profitez de découvrir davantage le patrimoine du village grâce aux visites suggérées.