Poste 3. Partchère

La chèvrerie de Mission, appelée «partchère» en patois, était utilisée pour abriter des chèvres, mais aussi parfois des moutons. Cette chèvrerie communautaire appartenait aux villageois.

Plan du Parcours Historique de Mission

Jusqu’en 1950, quand les vaches étaient à l’alpage, en été, chaque famille gardait une vache et les chèvres au village pour avoir du lait, qui était l’un des produits de base de l’alimentation des familles, souvent très nombreuses.

La partchère fait partie du « Chemin des nourritures» d’Ayer et Mission qui fut réalisé en 2000–2001, sur initiative de la Société de développement d’Ayer. Le projet et les textes des panneaux ont été conçus par Bernard Crettaz, sociologue et ancien directeur du Musée d’ethnographie de Genève. Leurs dessins ont été réalisés par Pierre-Alain Bertola (1956 – 2012), qui est l’auteur également des grands panneaux, situés au fond de la chèvrerie, dont les scènes évoquent le travail des bergers ainsi que l’importance du troupeau et du lait dans l’économie de jadis.

 

Prochain poste

Le prochain poste se situe au même niveau que la partchère, à gauche du chemin.