Zomer activiteiten > Sport en vrijetijd > Natuur > De didactische wandelroutes > Historische parcoursen > Parcours historique de Saint-Jean > Poste 18. Nouvelle croix de Saint-Jean-Baptiste

Poste 18. Nouvelle croix de Saint-Jean-Baptiste

Sur la route vers les mayens de Pinsec, aux confins du village, à 1440 m d’altitude, se tient une croix consacrée à saint Jean-Baptiste. Cette nouvelle croix a été construite par les paroissiens en 2013, en lieu et place de l’ancienne, probablement là depuis l’une des nombreuses missions prêchées par les Capucins de Sion.

Plan du Parcours Historique de St-Jean

C’est l’occasion de jeter un dernier regard sur les raccards et les greniers suspendus sur la crête de Saint-Jean d’en-haut, mais aussi sur les sommets. Le Zinalrothorn, 4221 m, fut escaladé pour la première fois en 1864 par L. Stephen, F.C. Grove, M. et L. Anderegg.

Nos amis Revenants nous rappellent que la montagne, peuplée de légendes, inspirait à ses habitants crainte et respect. Les autochtones dépassaient rarement les alpages. C’est la raison pour laquelle nos sommets furent préférentiellement conquis par des Britanniques, aventuriers de toujours. Les alpinistes engageaient toutefois les chasseurs les plus agiles de notre vallée, pour les accompagner. Certains sont devenus des guides réputés.

 

Prochain poste

Maintenant, toujours guidés par nos amis, nous allons descendre jusqu’à Saint-Jean d’en-bas en reprenant le chemin du Cohalet. Arrivés à la route cantonale, nous la traversons et suivons la roua jusqu’à l’oratoire Saint-Félix et sa grande croix.