Poste 9. Moulin et scierie

Vous êtes ici dans le centre névralgique de la vie du village d’autrefois, composé de la scierie, du moulin, du four banal, de la chambre du pain et de l’abattoir.

   Plan du Parcours Historique de Grimentz

La scierie, construite vers 1819, fut désaffectée en 1994. Elle sert désormais de couvert lors de manifestations. Son aspect extérieur et une partie de l’ancienne scie ont été gardés, afin de ne pas oublier son utilisation révolue et montrer comment elle fonctionnait.

La photo ci-dessous nous fait découvrir la scierie du début du siècle, lorsqu’elle était actionnée par une roue à eau verticale. Le moulin a été fortement endommagé par un glissement de terrain lors du débordement du torrent du Marais, au printemps 1999. Il a été reconstruit avec les matériaux d’origine et selon le modèle de l’ancien moulin du XVIIe siècle. Il est l’un des rares moulins à être actionné uniquement par des pales horizontales à force directe, sans mécanisme complexe.

Observez la fontaine des scieurs de long, située de l’autre côté du pont. Une roue à eau verticale, rappelant l’entraînement de l’ancienne scierie, anime les inlassables scieurs qui débitent un tronc d’arbre dans sa longueur. Elle est l’une des trois fontaines thématiques animées du village, avec la fontaine du combat de reines, vue  précédemment, et celle du boulanger. Construite en 1996, elle a été détruite, comme le moulin, en 1999. Suite à ces dégâts, L’« Association du Patrimoine du village de Grimentz », née du désir de personnes de tous horizons de redonner au village son cachet d’antan, l’a fait reconstruire proche de l’identique

 

Prochain poste

Poursuivez encore sur quelques mètres jusqu’à la laiterie.