Zomer activiteiten > Sport en vrijetijd > De didactische wandelroutes > Historische parcoursen > Parcours historique d'Ayer > Poste 6. Maison des Nourritures

Poste 6. Maison des Nourritures

Autrefois, ce bâtiment abritait la boucherie et la laiterie. Au rez-de-chaussée sont exposés les outils de la boucherie et, au premier étage, ceux de la laiterie.

   Plan du Parcours Historique d'Ayer

 

La laiterie était gérée par un consortage composé de trente-deux ayants droit. Dès le mois de février et jusqu’à la fin de mai, on y fabriquait du fromage et du beurre. Lorsque les propriétaires montaient aux mayens avec les vaches, ils produisaient sur place des tommes. Les alpages, au nombre de douze sur le territoire de l’ancienne commune d’Ayer, étaient occupés, de fin juin à fin septembre, par des vaches, des moutons et quelques cochons, avec une moyenne de 70-120 têtes par alpage. De 1964 à 1967, le lait était amené par deux tuyaux, appelés « pipelines », depuis l’alpage de Nava au village et depuis l’alpage de Sorebois au Vernec (près de Mottec).

Le même bâtiment servait de boucherie en novembre et décembre. Autrefois, le village vivait en autarcie et produisait la base de son alimentation. Chaque famille élevait un cochon qui était nourri avec les restes de l’alimentation familiale. Le jour de l’abattage du cochon, toutes les différentes opérations étaient faites à la main, à l’extérieur. La viande était conservée à la cave, puis au grenier.

De 1960 à 1984, la cave du raccard située à proximité abrita un congélateur, mis en place et géré par la Société du village. Chaque famille disposait d’un compartiment.

Au rez-de-chaussée, il y avait également un foulon qui servait à battre (fouler) le lin, en provenance de Sierre, destiné à la confection de draps et de linges.

Contre le bâtiment se trouve un bassin. Autrefois, chaque quartier avait un bassin qui servait à abreuver le bétail et approvisionner en eau les ménages. Matin et soir les vaches y étaient conduites. Les propriétaires s’organisaient, afin que leurs troupeaux ne se rencontrent pas autour du bassin. Il fallait éviter que les bêtes ne luttent et que des personnes ou des bêtes y soient blessées.

Les femmes y faisaient aussi la lessive, jusque dans les années 1953 – 1956.

 

Prochain poste

En revenant sur vos pas, pour atteindre le prochain poste, observez au passage, la maison aux volets verts, située sur votre gauche, est un bel exemple de bâtisse édifiée par étapes, à des époques différentes. Remarquez la première numérotation des bâtiments qui remonte au XXe siècle.

Revenez le long de cette ruelle, jusqu’à la place de la Bourgeoisie et tournez à votre droite jusqu’au moulin.