Poste 16. Etable

Il s’agit de la seule étable de Zinal encore en fonction aujourd’hui. Construite en 1859, elle fut rachetée et rénovée par les actuels propriétaires en 1973.

  Plan du Parcours Historique de Zinal

« Cette étable appartenait à quatre familles, dont mes parents. Les propriétaires s’organisaient entre eux, selon un ordre établi, pour entreposer le foin dans la grange. Ils utilisaient d’autres étables, plus éloignées et moins pratiques, chacun son tour, quand celle de Zinal était occupée.» (Hélène Tscherry-Theytaz)

Toutes les vaches de l’étable appartiennent à la race d’Hérens. Ce sont des vaches solides et musclées, plus petites que leurs congénères et très bien adaptées à la vie en haute montagne. Elles sont les descendantes de l’aurochs qui vivait libre et désignait le chef du troupeau en luttant tête contre tête, cornes contre cornes. C’est probablement de là que vient cette habitude, propre à la race, de désigner la leader du troupeau, à l’occasion de combats singu- liers : les célèbres combats de reines.

Jusqu’à la fin de l’agriculture traditionnelle, dans les années 1955 – 1960, les vaches montaient aux alpages de Barneuza, Lirec, Cottier, Tracuit, Arpitettaz, La Lée, Singlinaz et Sorebois. Ces alpages étaient occupés par des vaches, des moutons et des cochons. En 1887, on comptait notamment à l’alpage de La Lée, 155 vaches, 69 génisses, 40 chèvres, 14 porcs et 300 moutons; à Sorebois, 126 vaches, 60 génisses, 13 taureaux et 13 porcs.

Les alpages de Cottier et d’Arpitettaz furent rachetés par des habitants de Salquenen.

Aujourd’hui, les alpages situés sur les hauteurs de Zinal reçoivent en estivage des génisses ou des moutons. Seul l’alpage de Singlinaz, occupé par des vaches en provenance du canton de Vaud, est encore en fonction complète.

Les vaches de Zinal, d’Ayer et de Mission passent l’été à l’alpage de Nava, au-dessus d’Ayer. Au cours de la saison, la vache qui gagne sur toutes les autres est élue reine.

Sur la paroi de la grange sont accrochées des luges en bois sur roues qui ont été utilisées pour le transport du foin depuis les hauteurs jusqu’en 1965.

 

Prochain poste

Après la grange, le chalet à deux étages abrita la première auberge de Zinal.