Zomer activiteiten > Sport en vrijetijd > Natuur > De didactische wandelroutes > Historische parcoursen > Parcours historique de Chandolin > Poste 4. Eglise paroissiale Sainte-Barbe

Poste 4. Eglise paroissiale Sainte-Barbe

En 1882, suite à la création de la paroisse de Chandolin débutèrent les travaux de construction de l’église. Elle fut réalisée grâce à la générosité d’une paroissienne, Euphémie Frily, qui versa un don de Fr. 20’000.– en or et au savoir-faire d’Elie Caloz, un jeune paysan qui avait auparavant construit la chapelle de Muraz. Pendant deux ans Elie Caloz, aidé par les hommes du village, se consacra à la construction de l’église. La première messe fut célébrée en 1887 et, dès cette année-là, un prêtre résida à Chandolin.

   Plan du Parcours Historique de Chandolin

 

L’église est de style post-baroque. L’intérieur surprend par la richesse du décor et du mobilier. Observez le faux-marbre des pilastres qui est d’origine et les stucs qui ornent différents éléments architecturaux et d’autres surfaces. La toile de sainte Barbe du maître-autel est d’un peintre inconnu, tandis que les tableaux des autels secondaires sont dus à Laurenz-Justin Ritz (1796 – 1870) : saint Joseph et l’Enfant, de 1854 (à gauche), et l’Assomption de la Vierge, de 1857 (à droite). Les vitraux du choeur furent réalisés par Edmond Bille en 1932. Ceux de la nef, qui n’étaient que de simples verres, furent remplacés, en 1963, par des vitraux d’Albert Chavaz.

Elie Caloz fut également le créateur de l’orgue. Dans une vieille grange de Muraz, transformée en atelier, il fabriqua les flûtes métalliques, ajusta les pièces en bois, trouva des peaux spéciales pour le soufflet et tailla les touches du clavier dans des os de vache. L’orgue fut acheminé à Chandolin en pièces détachées à dos de mulet.

La pose des cloches fut aussi toute une aventure. On les transporta depuis Soussillon sur des luges tirées par des boeufs et, une fois au village, on les fit passer sur une passerelle, depuis le chemin du Calvaire jusqu’au clocher.

Le premier bâtiment situé à votre gauche, en sortant de l’église, était autrefois la cure. Construit en 1871, avec l’aide financière d’Euphémie Frily et de tous les paroissiens, ce bâtiment fut utilisé dans un premier temps pour héberger les personnes venues prospecter les mines de la région.

 

Prochain poste

Poursuivez sur environ 20 m.