Zomer activiteiten > Sport en vrijetijd > De didactische wandelroutes > Historische parcoursen > Parcours historique de Pinsec > Poste 8. Chapelle Saint Symphorien

Poste 8. Chapelle Saint Symphorien

La chapelle de Pinsec est dédiée à saint Symphorien, le martyr qui, vers l’an 180 après J.-C., eut la tête tranchée, parce qu’il avait avoué sa foi chrétienne au gouverneur Héraclius.

Plan du Parcours Historique de Pinsec

Edifiée en 1715, elle fut restaurée en 1779, d’après une inscription lisible sur le pignon de la façade. Un document de 1617 mentionne une chapelle antérieure, érigée en l’honneur de saint Symphorien. La chapelle, qui appartient à la Bourgeoisie de Saint-Jean, a reçu une cure de jouvence, en 1980: la toiture et les façades ont été refaites. Une grille a été posée entre le chœur et les bancs pour protéger l’autel.

L’autel, de style baroque, montre Joseph et Marie tenant l’Enfant-Jésus par la main, et, au-dessous, le patron de la chapelle, saint Symphorien, avec l’épée de son martyre. A droite du chœur et de l’autel, on peut voir la statue de sainte Barbe, patronne des artilleurs et des mineurs. Le maître-autel est orné d’un retable baroque, composé de deux parties. Le tabernacle, placé sur la table de l’autel, fut réalisé par Pierre Abbé, en 1937. A la tribune se trouve une sculpture, dédiée à saint Symphorien, qui a été réalisée par un habitant du village, Jules Abbé, en 1980.

Un clocheton, soutenu par un assemblage de poutres, surmonte le toit. Il abrite une petite cloche qui date de 1857, où est gravée l’inscription suivante: «Louis Walpen Sa marraine Euphémie Bonnard et son parrain Georges Bonnard et du Président Jean Antille ».

 

Prochain poste

A la sortie de la chapelle, descendez à gauche, jusqu’au bassin qui se trouve au pied de la chapelle.