Poste 16. Café des Alpes

Le Café des Alpes, autrefois Hôtel des Alpes, fut construit vers 1885 par Baptiste Rouvinez de Grimentz et un dénommé Roduit, originaire du Bas- alais.

   Plan du Parcours Historique de Vissoie

Au début, le bâtiment n’avait que quatre niveaux : le sous-sol, le rezde- chaussée et deux étages. A la fin du XIXe, il a été rehaussé d’un étage par Basile Vocat (1863 – 1959) de Vissoie, beau-fils de Baptiste. Fin des années 1920, début 1930, des personnes de renom y séjournèrent dont l’artiste peintre Albert Gos (1852 – 1942) de Genève et Hans In der Gand (1882 – 1947) de Zurich, spécialiste des chants populaires suisses. Ce dernier transcrivait les chants anciens du val d’Anniviers que les gens venaient présenter le soir au café des Alpes. C’est lui l’auteur du fameux  chant : « La petite Gilberte de Courgenay » du film du même nom. Albert Gos jouait aussi admirablement bien du violon et il connaissait toutes les mélodies des danses folkloriques d’Anniviers. Léon Monnier (1902 – 1988), fils de Chrétien et de Crésence, venait de créer à Vissoie la société des vieux costumes. Pendant ses séjours à l’Hôtel des Alpes, deux à trois semaines par an, Albert Gos se mettait à sa disposition comme musicien pour les répétitions de danses anciennes.

Certes, au cours des décennies, le Café des Alpes a subi des transformations et des améliorations, dont la dernière date de 2011, mais le noyau de l’établissement d’antan n’a pas beaucoup changé. Il mérite aujourd’hui d’être considéré comme bâtiment historique de Vissoie. C’est le lieu de rencontre et de convivialité des villageois et des passants. Beaucoup d’anecdotes et d’histoires ont vu le jour aux « Alpes », comme on se plaît à le désigner. C’est aussi dans ce lieu que la politique du village se tissait. C’est là que les amateurs de « reines », des vaches de la race d’Hérens, se retrouvent pour débattre, faire des pronostics et développer des tactiques. Depuis longtemps,  l’établissement a sacrifié l’hôtel pour se concentrer sur le café et le restaurant.

 

Prochain poste

Traversez la route en direction de la place et suivez la rue qui descend à gauche sur 20 mètres environ.